Candide de Voltaire

Candide de Voltaire

25,00 €Prix
Il faut cultiver notre jardin

Il est temps de se réconcilier avec votre cauchemar en classe de lettres, qui peut désormais s’afficher en grand dans votre salon. Récit d’initiation, d’un voyage qui transformera son héros éponyme en philosophe, cet ouvrage s’inscrit dans un débat important du XVIIIe siècle sur le fatalisme et l’existence du « Mal ». Depuis longtemps déjà, Voltaire est farouchement opposé aux idées du philosophe Leibniz pour qui Dieu aurait créé le meilleur des mondes possibles. Le mal existe ponctuellement, mais il est compensé ailleurs par un bien infiniment grand, et rien n’arrive sans qu’il n’y ait à cela une cause nécessaire. Voltaire voit dans cette philosophie un encouragement au fatalisme. Il oppose à cet optimisme qu’il juge béat, une vision lucide sur le monde et ses imperfections et il affiche une confiance envers l’homme, capable d’améliorer sa condition.


Langue : Français

59.4 x 84.1

Création typographique : Ami